Good things happen when you narrow your focus
Welcome to Conference

Write us on info@evently.com

Follow Us

Image Alt

Agenda

La première édition du Forum Invest In West Africa se tient sur le thème : Financer les PME-PMI à fort potentiel, Amplifier les partenariats public-privé .

Le renforcement des capacités productives du secteur privé et l’accroissement des partenariats public-privé sont les instruments les plus déterminants pour soutenir la densification de chaînes de valeurs, socle d’une diversification économique inclusive, capable d’amener le développement de la région à sa prochaine étape.

Le premier défi reste l’amélioration de l’infrastructure globale de financement des PME-PMI. En effet, 70 % d’entre elles accèdent difficilement aux financements de moyen/long terme et près de la moitié d’entre elles se tourne vers l’informel. Les causes sont multiples : déficit de confiance, absence d’informations, systèmes de financement non-adaptés voire obsolètes, degré de maturité et de bancabilité des projets.

Le second défi consiste à fluidifier le dialogue entre décideurs publics et privés régionaux, en vue d’élargir les capacités de financement des investissements en infrastructures, notamment intégrateurs, bénéficier de best practices en termes de management privé, s’appuyer sur les forces d’innovations du secteur privé.

Pour son édition 2019, entrepreneurs, investisseurs, organisations régionales et continentales, Chefs d’Etats et de gouvernements, Ministres, acteurs de la promotion de l’investissement, industriels, dirigeants bancaires et financiers, fonds souverains, PME-PMI, hauts fonctionnaires se rassemblent lors du FORUM INVEST IN WEST AFRICA autour d’un agenda pragmatique et ambitieux d’approfondissement du secteur privé par l’intégration régionale, qui s’articule autour du triptyque Attractivité – Compétitivité – Financement..

Séquence 1. Mot d’ouverture du Comité d’Organisation et de Pilotage

Séquence 2. Allocutions des Partenaires

Thème :
Bâtir du capital régional pour répondre aux défis de la transformation économique de l’Afrique de l’ouest

La qualité de mobilisation du capital local détermine la capacité des PME-PMI et acteurs souverains à déployer des investissements structurants, à même d’apporter des réponses concrètes aux défis de croissance transformative, de création de valeur, d’emplois et de prospérité partagée, cruciaux pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable. A l’heure de la ZLECAF et de l’ECO, des progrès notables restent à faire et la libre circulation des capitaux et services financiers doit enfin devenir une réalité. Comment lever les freins et progresser vers cet apprentissage collectif ? Quelle infrastructure institutionnelle et financière pour favoriser la mobilisation de ressources endogènes à même de financer le secteur privé et le développement ?

Orateur : Dr Hamadoun TOURÉ – Fondateur & Ancien Directeur Général – Alliance Smart Africa

Thème du panel :
Financer les PME-PMI à fort potentiel, Amplifier les partenariats publics privés : l’intégration régionale comme moteur

Le développement du secteur privé est apparu comme l’un des accélérateurs clefs de l’agenda de transformation structurelle des économies africaines plus largement, et ouest-africaines en particulier. Décideurs, sociétés civiles, gouvernements, leaders économiques sont unanimes : l’essor économique et social du continent africain ne peut plus passer par l’aide au développement.
Pour bâtir cette Afrique et une région au delà de l’aide, le renforcement des capacités productives du secteur privé et l’accroissement des Partenariats Public-Privé constituent les instruments les plus déterminants. En effet, ces deux leviers, associés de manière complémentaires, peuvent soutenir la densification de chaînes de valeurs, socle d’une diversification économique inclusive, capable d’amener le développement de la région à sa prochaine étape. Dans une perspective d’intégration régionale dans l’espace CEDEAO, Mieux, une intégration régionale efficiente peut représenter le moteur nouveau d’une croissance qui fait émerger des champions économiques.
Points clefs :

  • Repenser l’intégration régionale à l’âge des nouveaux enjeux de gouvernance, de sécurité humaine et territoriale, de la géopolitique mondiale, du dynamisme démographique, des nouvelles dynamiques culturelles et identitaires ;
  • Faire de l’intégration régionale, un levier de développement du secteur privé et de croissance transformative : les réponses politiques, économiques, de la société civile et du secteur privé ;
  • La question de la convergence monétaire à l’épreuve des différences de zones monétaires : quel modèle de zone monétaire optimale pour répondre aux défis de développement ?

Orateurs :

  • SEM Adama COULIBALY – Ministre de l’Economie et des Finances – République de Côte d’Ivoire (invité)
  • SEM Mambury NJIE – Ministre des Finances et des affaires économiques – République de Gambie
  • SEM Diene KEÏTA – Ministre de l’Intégration Régionale de la République de Guinée
  • Mathieu SOGLONOU – Directeur régional Afrique de l’Ouest et du Centre – United Nations Capital Development Fund (UNCDF)
  • Dr Hamadoun TOURÉ – Fondateur et Ancien Directeur Général de Smart Africa

Modérateur :

Adébissi DJOGAN – Managing Director – Public Affairs Africa & Délégué Général du Forum

(Panel de PME-PMI de pays de la région, présentant leurs projets, ainsi que les opportunités d’investissements et d’affaires dans leurs pays)

Keynote :
Dérisquer l’Afrique de l’Ouest pour stimuler la compétitivité de la région

Risques politiques, sécuritaires, technologiques, ethnocentriques, psychosociaux, économiques, bancaires, financiers, démographiques, juridiques : la liste des risques et facteurs macro-environnementaux à maîtriser et prendre en compte en amont de toute décision d’investissement est longue. Kodjo Attaty, Souscripteur régional d’une Agence Panafricaine de garantie de risques décrypte ces enjeux et propose des solutions concrètes pour mitiger la perception et la réalité des risques d’investissements dans la région.

Orateur :
Attaty KODJO – Souscripteur Régional Francophone, Afrique de l’Ouest – African Trade Insurance Agency

Thème du panel :
Inventer la nouvelle économie ouest-africaine

L’Afrique de l’Ouest a connu au cours des dernières décennies, des transformations profondes sur les plans social, culturel, institutionnel, politique et économique qui en font une région en mutation. L’une des plus importante est relative à la démographie, qui dessine un visage complètement nouveau de la région : la population des dix-huit pays de la région augmentera de plus de 130 millions d’habitants à l’horizon 2025 pour atteindre 430 millions d’habitants, environ 65% de cette population a moins de 25 ans comparativement à 30% dans les pays développés, au cours des quarante dernières années, la population urbaine est passée en moyenne de 15% à plus de 45 % de la population totale.

Face à ces changements structurants et rapides, persiste une structure économique marquée par une économie de rente, spécialisée dans des produits agricoles, miniers et pétroliers, où le système redistributif domine le système productif. Cette situation a pour corollaire un faible faible taux d’investissement et une mauvaise orientation du capital vers la création de nouveaux secteurs économiques, pourtant nécessaire en vue de créer une structure économique qui apporte des réponses aux défis humains et sociaux de la région.

Points clefs:

  • Quel modèle économique pour répondre aux défis de l’emploi pour plus de 20 millions de jeunes arrivant sur le marché de l’emploi ?
  • La question de l’informel : comment faire émerger des modèles d’entreprises professionnels et à taille critique, reposant sur les principes de compétitivité
  • Infrastructures, services publics pour héberger les quelque 430 millions d’Africains de l’Ouest à l’horizon 2025 : investir dans l’avenir au delà de la dette extérieure
  • Comment accompagner et créer de nouveaux secteurs économiques, à même d’absorber les besoins
  • Les bassins économiques régionaux, solution pour évoluer vers une économie intégrée et mature d’échanges

Orateurs :

Attaty KODJO – Souscripteur Régional Francophone – Afrique de l’Ouest – African Trade Insurance Agency (ATi-ACA)
Désiré GABALA – Managing Director – NESKAO
Alexis John AHYEE – Directeur Afrique de l’Ouest et du Centre – HEC Afrique
Marcellin ZINSOU – Conseiller technique au secteur privé du Ministre en charge des PME-PMI de la Côte d’Ivoire
Dr Samuel MATHEY – Président – FAFEDE

  • Modératrice :
    Valentine Kouassi VANIE – Chief Executive Officer – STRATEGY.SA

Uniquement aux Délégués Gold Investisseurs, Gold
Dirigeants d’entreprise, Platinum.

Business Sessions
Meetings en BtoB & BtoG entre Projets qualifiés et investisseurs.

Masterclass parallèles

Thème 1 :
Comprendre le capital-investissement

Le Capital Investissement (Private Equity) est un mode de financement, notamment dans des entreprises non cotées en bourse, par lequel un fonds d’investissement entre dans le capital d’une société, l’accompagne avant de revendre sa participation à une échéance convenue à l’avance.

Les fonds de Capital Investissement recherchent généralement des entreprises en phase de croissance, dans des secteurs à forte rentabilité. Ils peuvent néanmoins intervenir dans des projets dits Greenfield (en phase de démarrage) et plus généralement à toutes les étapes de la vie de l’entreprise.

Deux dirigeants de fonds de la région expliquent dans cette Masterclass, comment recourir à cette source innovante de financement pour développer son entreprise.

Orateurs :

Issa SIDIBE – Chief Executive Officer – COMOE Capital
Ismaël CISSE – Chief Executive Officer – SIRIUS Capital

Thème 2 :
Doing business with Brazil

Cette Masterclass explore les synergies entre entreprises brésiliennes, en quête de partenaires d’affaires dans la région. Avec l’appui de l’Ambassade du Brésil en Côte d’Ivoire.

Keynote :
Refaçonner les Partenariats Public-Privé à l’ère de l’intégration régionale

Le financement du développement ne pourrait reposer ni sur le secteur privé, ni sur le secteur public, tous seuls. Les Partenariats Public-Privés offrent des leviers alternatifs et innovants pour faire réussir des grands projets de développement à travers les mécanismes d’addition des actifs, de répartition des risques et de partage de gouvernance. L’intégration régionale peut offrir des leviers supplémentaires, à la fois du point de vue des projets PPP, mais également dans une perspective de développement rapide de pôles de compétitivité,

Orateur :

Cheikh Tidiane SAKHO – Directeur-Souverains – West Africa Rating Agency (WARA)

Thème du panel :

Transformer l’infrastructure régionale de l’investissement pour accélérer le développement : la place des mécanismes innovants de financement

Avec un taux de croissance moyen compris entre 5 % et 7 %, les performances macroéconomiques de la sous-région Ouest-africaine ont été à la fois soutenues et vigoureuses, portées par un redressement des cours des matières premières après la crise financière de 2007, mais également un élargissement de l’assiette de solutions de financement, amorcé depuis la Conférence internationale sur le financement du développement de Monterrey de 2002.
Mais celles-ci restent encore insuffisantes pour répondre aux défis cruciaux de développement, dans un contexte où dynamisme démographique fait apparaître de nouveaux besoins en terme d’infrastructures, de résilience environnementale, de développement humain, de services publics, etc.

Ces nouveaux besoins de financement émergent dans un contexte caractérisé par un essoufflement des mécanismes de financement traditionnels. A titre illustrative, l’Aide Publique au Développement a baissé d’environ 3 à 5 % cette dernière décennie dans un peu plus de la moitié des pays de la CEDEAO, alors que les flux d’IDE vers l’Afrique de l’Ouest sont principalement orientés vers des pays riches.
Le recours aux mécanismes de financement innovants, non-conventionnels, devient donc un impératif. Ces solutions, plus prévisibles, existent : diasporas bonds, titrisation, fiscalité, partenariat public-privé, reprofilage des dettes, finance islamique, fonds d’investissement, etc. Mais il faut les structurer, mieux les appréhender et créer un cadre optimal de développement.

Points clefs :

  • Nouvelles tendances en matière de financement du développement en Afrique de l’Ouest, celles actuellement adoptées, leurs forces, faiblesses, opportunités et menaces ;
  • Etat des lieux des réformes entreprises dans les pays de la CEDEAO pour approfondir l’intégration financière ;
  • Conditions essentielles pour le succès des financements innovants et adaptabilité à l’environnement de la sous-région ;
  • Question de la surliquidité des marchés financiers régionaux et accès limité du secteur privé au financement et à l’investissement productif. Comment mieux mobiliser les ressources domestiques dans la sous-région ;
  • Recommandations pertinentes pour renforcer le développement des mécanismes de financement innovants et optimiser leur contribution à la transformation structurelle des économies, en se basant aussi bien sur des expériences concrètes réussies et échecs en Afrique de l’Ouest et ailleurs.

Orateurs :

Désiré ZAKPA – Chief Executive Officer – Phoenix Capital Management
Cheikh Tidiane SAKHO – Directeur-Souverains – West Africa Rating Agency
Fabrizio COMETTO – Investment Specialist – LDC Investment Platform UNCDF
Ali BADINI – Managing Director – CREDIT ACCESS SA

Modératrice :
Valentine Kouassi VANIE – Chief Executive Officer – STRATEGY.SA

Thème :
Afrique-Asie : s’inspirer d’un modèle de croissance, d’intégration régionale et de transformation efficient

Dans cette Keynote, Keith Martin, Chief Executive Officer de IPAC Strategy, un cabinet de conseil londonien, spécialiste du financement en Asie, fort de plus de 30 ans d’expérience dans la gestion de grands projets de construction, création d’infrastructures de développement urbain, PPP, partagera un retour d’expérience qui permettra d’éclairer l’Afrique de l’ouest sur des modèles accélérés de développement dont la région pourrait s’inspirer. Keith Martin a été directeur de projet sur les deux plus importantes transactions PPP en Asie (Incheon Bridge en Corée du Sud et le Singapore Sports Hub).

Orateur :
Keith MARTIN – Chief Executive Officer – IPAC Strategy